Patrimoine Mondial de l’Unesco

ACCUEIL Découvrir Patrimoine Mondial de l’Unesco

Des paysages inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO

Les Causses et les Cévennes ont été inscrits en 2011 sur la liste du patrimoine de l’humanité, dans la catégorie des « paysages culturels évolutifs vivants », au titre de l’agro-pastoralisme méditerranéen. Depuis des siècles, l’agropastoralisme et la transhumance font partie intégrale de la vie cévenole, jusqu’à en façonner ses paysages. L’élevage de moutons, de chèvres, la cueillette de plantes aromatiques ou médicinales, de champignons, de myrtilles ou encore l’apiculture : autant d’activités ancestrales qui continuent aujourd’hui de rythmer la vie des habitants.

En 1985, l’alliance de la protection et du développement du territoire avait déjà valu aux causses et aux Cévennes un classement Réserve de biosphère de l’Unesco . Une reconnaissance qui traduit la forte interdépendance qui existe entre l’homme, ses activités traditionnelles, et le patrimoine naturel, culturel et paysager.  En 2011 son territoire a été inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité. En effet l’Unesco reconnait la valeur universelle exceptionnelle d’un paysage culturel, évolutif et vivant. Une distinction de prestige !

Succès de Causses et Cévennes – La transhumance inscrite sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO !

Cette reconnaissance majeure s’accompagne d’un plan de sauvegarde de la transhumance. L’Entente Causse Cévennes est donc particulièrement heureuse de ce travail qui va permettre de mieux faire reconnaître les surfaces pastorales d’estives et surtout le travail des éleveurs et bergers du territoire.

La prochaine étape reste le dépôt d’un candidature internationale puisque la France, grâce à ce succès, va pouvoir demander l’agrégation de sa candidature à celle déjà déposée par l’Italie, la Grèce et l’Autriche et validée par le comité mondial. Pour cette seconde phase, l’Espagne, l’Andorre, la Croatie, l’Albanie, la Roumanie et le Luxembourg s’associeront à la France pour un examen international en décembre 2021.

L’Entente fera partie du comité de suivi et du comité du plan de sauvegarde, de quoi travailler efficacement pour et avec les éleveurs et bergers du territoire !

La maison de l’UNESCO !

Maison UNESCO Florac

Située au centre de Florac, la maison de l’UNESCO est un lieu qui permet d’explorer les différentes facettes du territoire Causses et Cévennes. La maison de l’UNESCO présente un site d’interprétation gratuit, ludique et familial pour comprendre ce qu’est l’UNESCO, et pourquoi « les Causses & Cévennes » ont rejoint cette liste prestigieuse. 

Tous les jeudis en saison, une animation pour le grand public est organisée ainsi que des visites de fermes en activité : Plus d’informations sur leur site internet !

La Maison de Site UNESCO Causses & Cévennes :
23 ter Avenue Jean Monestier – 48400 Florac Trois Rivières
+33(0)4 66 48 31 23 – contact@causses-et-cevennes.fr

Un réseau d’ambassadeurs

Image 1 : BIASSES AU CŒUR DE LA VALLÉE FRANÇAISE

Un réseau pour fédérer, promouvoir et comprendre le Bien Causses et Cévennes. Ce réseau d’acteurs touristiques et agricoles s’est développé pour faire vivre le territoire des Causses et des Cévennes et promouvoir les valeurs véhiculées par l’Unesco et l’agropastoralisme.

Ce réseau est indispensable pour relayer les actions des institutions engagées dans la gestion du Bien car il signe l’appropriation effective des Causses et des Cévennes par les personnes qui y vivent au quotidien. N’hésitez pas à aller à la rencontre de ces passionnés des Causses et Cévennes. Ils vous accueilleront en toute simplicité et vous feront partager leur territoire.

Vous les reconnaîtrez grâce au logo. Plus d’informations sur : www.causses-et-cevennes.fr